Dopage or not dopage ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

17112010

Message 

Dopage or not dopage ?




L’intérêt soudain des médias régionaux pour le cas d’un cycliste ardennais convaincu de dopage, un de plus, ce qui ne va pas redorer le blason du département, m’a amené quelques réflexions. Que pensent en effet les instances dirigeantes, qu’elles soient Ministérielles ou Fédérales, sur la délivrance par un club de la Fédération Française d’Athlétisme, d’une licence à un ex-coureur cycliste exclu par la Fédération Française de Cyclisme pour dopage avéré ?

Cette récupération nauséabonde me semble passablement malsaine.
Condamné à 2 ans de suspension, et immédiatement licencié par son équipe professionnelle pour utilisation, confirmé par une contre-expertise positive, d’Amphétamine à effet anorexigène, celui-ci comparaîtra prochainement au siège de l’UCI, qui statuera sur son cas, avec d’éventuels dommages et intérêts réclamés par la Fédération Internationale.

Il faut évidemment replacer le « délit » au niveau qui convient, et je n’ai d’autre part rien contre cet espoir que je ne connais pas, ni bien sur contre le club dont j’ai porté les couleurs durant un quart de siècle. Mais le fait pour une fédération d’accueillir sans broncher un sportif exclu par une autre pour atteinte caractérisée à l’étique sportive me semble pour le moins inopportun.

Je suis licencié depuis 1960, et durant 50 ans de pratique, j’en ai connu des athlètes, présents ou passés, qui durant toute leur carrière ignoraient même que le dopage puisse exister. Leur « pot belge » à eux, c’était l’été les séances de fractionné jusqu’à vomir sur le bord de piste, ou les 20 bornes parcourues quotidiennement par tous les temps dans le froid de l’hiver.

C’est donc à mes yeux, sans doute un peu puériles, ternir leur mémoire que d’accepter l’inacceptable, sans doute nous les anciens avons-nous du mal à vivre avec notre époque, mais je crains bien que ce soit incurable à notre âge, et dans ce domaine comme dans d’autres, je vais personnellement mourir idiot, et fiers de l’être…

On ne triche pas en athlétisme, la discipline évolue encore dans un milieu sein, en tous cas à notre niveau, et il convient donc de se préserver d’éléments étrangers venus d’ailleurs avec eux leur « merde », et susceptibles de « pourrir » un sport qui nous est cher jusqu’ici épargné.


Robert Cordelette.
Educateur Sportif Breveté d’Etat 2éme degré,
Entraîneur Fédéral 3éme degré « course ».

_________________
Bien sportivement,
Mika08
avatar
mika08
Admin

Messages : 957
Date d'inscription : 19/01/2008
Age : 45
Localisation : FR-Sedan

Voir le profil de l'utilisateur http://www.cap08.fr

Revenir en haut Aller en bas

- Sujets similaires
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

Dopage or not dopage ? :: Commentaires

Message le Mer 17 Nov 2010 - 23:44  vincent

bonsoir,

Cherchant à en savoir un peu plus sur ce sujet et n(ayant pas lu la presse régionale ces derniers temps.je n'ai rien trouvé sur le sujet sur le site de l'Union?

pouvez vous m'orienter?

Vincent

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Message le Jeu 18 Nov 2010 - 11:55  Ayrton

@Vincent,

Je pense qu'il fait allusion à ce cas :

http://info.francetelevisions.fr/video-info/index-fr.php?id-categorie=JOURNAUX_LES_EDITIONS_REGIONALES_CHAMPAGNE_ARDENNE_1213

Tu choisis le jt du 15/11 à partir de 14mn10s.

Revenir en haut Aller en bas

Message   Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum